Publications

Agenda

Flux RSS des vnements

23Jun

Petit-déjeuner débat Avec Geoffroy Roux de Bézieux, Vice Président délégué du MEDEF et Président d'Oliviers & Co
La prospérité est-elle à notre portée ?
08h30
Waknine
9, avenue Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris

22Jun

Evénement Avec Frédéric Dabi, Directeur général adjoint de l'IFOP
Apéro Concorde #3
19h15
Hypnose Bar
25 rue de Trévise, 75009 Paris

Publications

Bruxelles sanctionne l'Espagne et le Portugal pour déficits...et bientôt la France?

Bruxelles sanctionne l'Espagne et le Portugal pour déficits...et bientôt la France?


Après la commission européenne le jeudi 7 juillet, le conseil ECOFIN vient de confirmer ce mardi 12 juillet que le Portugal et l'Espagne sont en situation de “dérapage budgétaire excessif". La commission européenne dispose maintenant d'un délai légal de 20 jours pour définir le montant de leur amende, qui oscillera entre 0.05% et 0.2% de leur PIB.

 

Comment lire les chiffres mensuels du chômage?


Avant la publication des chiffres mensuels du chômage, nous vous proposons une petite infographie pour bien décoder les résultats.

 

Pharmacie d'officine :Quelles évolutions pour répondre aux défis de demain ?

Pharmacie d'officine :Quelles évolutions pour répondre aux défis de demain ?

La qualité, levier de la transformation
La place de l'officine dans un système de santé durablement transformé, non seulement par le numérique mais encore par l'évolution des pratiques et de nouvelles approches thérapeutiques, est aujourd'hui, et une nouvelle fois, remise en question.

 

Qui veut tuer l'agriculture française?

Qui veut tuer l'agriculture française?

Le cas des néonicotinoïdes
Le projet de loi « pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » », est renvoyé en commission mixte paritaire le 25 mai prochain suite à l'adoption de deux textes différents au Sénat et à l'Assemblée Nationale.

Si tout le monde s'accorde sur la nécessité de préserver la biodiversité, cette loi porte dans son fondement une vision biaisée de ces combats. La science, laissée de côté, est remplacée par l'idéologie.

Ainsi, l' interdiction des néonicotinoïdes – des molécules utilisées dans les insecticides – a été entériné : une décision irresponsable économiquement, donnant un nouveau coup de poignard à un secteur agricole déjà grandement à la peine, et fondée sur une application maximaliste et dommageable du principe de précaution.

 

Une stratégie pour le redressement de notre économie

Une stratégie pour le redressement de notre économie

10 propositions de la Fondation Concorde
Face à la situation très inquiétante dans laquelle se trouve notre pays, et dans l'optique de l'élection présidentielle de 2017, la Fondation Concorde a élaboré ses 10 priorités pour redresser la France en 5 ans.

Ces propositions sont présentés à chaque candidat à la primaire de la droite et du centre.

 

Note sur l'attractivité du Grand Paris

Note sur l'attractivité du Grand Paris

Logement, tourisme, finance : trois pistes pour un choc d'attractivité

 

Comment abandonner les énergies fossiles et réduire le CO2 : pour des énergies renouvelables compétitives !

Comment abandonner les énergies fossiles et réduire le CO2 : pour des énergies renouvelables compétitives !


L'énergie est le composant de toute vie et de toute action humaine.

Quels avantages présentent les différentes sources d'énergie ?

Quelle place pour les énergies renouvelables ?

Comment rendre la France plus compétitive dans ce domaine ?

 

Souveraineté numérique et prospérité économique dans un monde transformé

Pour une reprise en main de notre destin numérique
Impossible, aujourd'hui, d'appréhender l'évolution du progrès technique sur une base cyclique. Impossible également de faire face à tous les risques induits par ce monde ultra-rapide du sur nos vies privées. Face à cette e-révolution, les acteurs du paysage politique sont désemparés et n'arrivent plus, ni à en identifier les véritables enjeux, ni à proposer les mesures qui feront que notre pays pourra continuer de prétendre à l'indépendance et à la prospérité dans un monde où toutes les cartes sont rebattues.
La notion de souveraineté est chaque jour davantage soumise au développement croissant de nouveaux impérialismes qui surfent sur le retard des règles et des normes en vigueur dans les différents pays du monde, encore peu adaptées à la mondialisation ultra rapide des activités économiques générées par le développement exponentiel de l'Internet. Face à cette croissance extraordinaire du numérique, les pouvoirs publics doivent prendre des mesures afin de protéger les vies privées et données personnelles des citoyens, mais également assurer la prospérité économique du pays.

 

Le projet économique du FN ou comment accélérer l'effondrement de l'économie française


Le Front National propose un projet économique complètement déconnecté des valeurs de la société économique actuelle. Pour la première fois, la Fondation Concorde livre une analyse chiffrée de ce projet et des conséquences qui bouleverseraient l'état économique de la France et sa place dans le monde.

 

Une réforme territoriale respectueuse des collectivités et génératrice d'économies

Une réforme territoriale respectueuse des collectivités et génératrice d'économies

De 36000 à 2500 budgets communaux De 101 à 50 départements
La Fondation Concorde publie une note proposant de réaliser une réforme territoriale respectueuse des collectivités et, dans le contexte actuel de réduction de la dépense publique, génératrice d'économies.

Voici les deux propositions phares :

- Passer de 36.000 budgets communaux à 2.500 budgets communautaires : s'il est nécessaire de préserver la commune en tant que lieu d'appartenance, il apparaît indispensable de permettre la mutualisation des ressources au niveau des EPCI qui assureront désormais la gestion globale des budgets et du personnel des communes qui les composent. En effet, c'est l'échelon communal qui concentre la plupart des dépenses des collectivités locales : 73,5% des charges de personnels ; 75% des dépenses de fonctionnement sont assumés par les communes et intercommunalités.

- Passer de 101 à 50 départements d'une population moyenne supérieure à 1 million d'habitants : le département, parce qu'il constitue un échelon familier et de proximité, ne saurait être purement et simplement supprimé. Les entités administratives pourraient être fusionnées deux à deux et parfois à trois.

 

12 3 4 5 14