La place de l’industrie française ne cesse de diminuer dans une économie de plus en plus orientée vers les services.

C’est oublier que l’industrie est la principale locomotive de l’économie, et qu’aucun pays n’a jamais réglé son problème d’emploi sans ses manufactures.

Nous préconisons ainsi une réduction de la surcharge fiscale et sociale de nos entreprises industrielles de 19 milliards d’euros, afin de revenir à parité de compétitivité avec nos concurrents européens.

La réindustrialisation de la France doit être une priorité absolue.

 

Comment-sortir-de-la-catastrophe-industrielle-française