Apéro Concorde #2 : Outils numériques et démocratie :Recréer du lien entre élus et citoyens
After Work

Mercredi 1er juin, s'est tenue la deuxième édition des Apéros Concorde – Une jeunsesse qui s'engage, la France qui gagne. Nous avions l'honneur de recevoir Julie de Pimodan, 32 ans, entrepreneuse et créatrice de l'application Fluicity, autour du thème « Démocratie et numérique : recréer du lien entre élus et citoyens ».

 

Devant une trentaine de jeunes, Julie de Pimodan a réalisé un constat simple : le lien entre  citoyens et  élus est rompu . Pour preuve, aux dernières élections régionales, l'abstention était de plus de 50% : les Français n'ont ni confiance ni envie de se mobiliser.

 

Pour Julie de Pimodan, les problèmes dont souffre notre démocratie sont triples : une concentration du pouvoir, un coût de participation élevé pour les citoyens, et une opacité du corps politique actuel.

 

Ancienne journaliste, elle a fait le constat que ce lien de confiance était rompu par un manque de proximité entre élus et citoyens. A l'heure de la révolution numérique, il était donc naturel d'utiliser les opportunités offertes. C'est sur ce constat et avec cette volonté qu'est née l'application Fluicity.

 

L'application Fluicity repose sur trois pilliers. Tout d'abord, un système d'information. Grâce à un système proche d'un fil d'actualité Facebook, les citoyens d'une ville peuvent suivre les nouvelles des acteurs institutionnels, économiques et associatifs de leur commune. Ensuite, un système qui permet aux citoyens de contacter leurs élus afin de leur faire part de leurs doléances mais surtout de faire fonctionner l'intelligence collective pour trouver des solutions aux problèmes soulevés. Enfin, un système qui permet outre une réponse des élus, la mise en place des politiques publiques plébiscitées par les habitants.

 

Fluicity fonctionne actuellement dans deux localités : la ville de Vernon, qui a été pionnière, et le 9ème arrondissement de Paris. Les résultats sont particulièrement concluants, puisqu'à Vernon, 10% des habitants sont devenus utilisateurs de l'application en quelques semaines, et les élus ont pu mettre en place grâce aux propositions des citoyens, des initiatives concrètes pour améliorer la vie dans la commune.

 

Fort de son succès, Fluicity va pouvoir se développer à l'avenir. Cela se fera tout d'abord dans différentes communes, puis à l'échelle des départements. L'échelle nationale n'est pas pour l'instant à l'ordre du jour, mais pourra se faire “à long terme".

 

Les possibilités offertes par les civic technologies sont, selon Julie de Pimodan, non pas la solution absolue pour le renouveau de la démocratie, mais une piste à explorer et qu'il faudra considérer à l'avenir, notamment car elles peuvent permettre “de remettre les élus au travail"


Le numérique est en train de modifier en profondeur notre société. L'« uberisation » s'applique à de nombreux secteurs d'activités.

La vie politique ne sera pas épargnée. Dans quelle mesure le numérique va-t-il la transformer? Nous pensons qu'il bouleversera aussi notre rapport à la démocratie et sur le lien entre citoyens et élus.

 

Retrouvez les photos de cet événement sur notre page Facebook