» Une tempête solaire susceptible de priver le monde de réseaux électriques et de communication pendant des jours, voire des mois « 

Tribune de Jacques Marceau

La numérisation galopante de toutes les composantes de notre société
confère dorénavant un caractère vital aux infrastructures de
télécommunications qui irriguent nos territoires. Qu’elles soient terrestres
ou radio, ces infrastructures supportent aujourd’hui l’organisation tout entière et
le bon fonctionnement de notre pays, qu’il soit économique, politique, social, ou
qu’il touche au bien-être et à la sécurité de ses citoyens.

C’est beaucoup demander à des réseaux de télécommunications qui, même de
dernière génération, n’ont pas été conçus pour supporter de telles exigences et
viennent remplacer des infrastructures existantes parfaitement souveraines et
sécurisées mais qu’il devenait indispensable de remplacer, étant devenues
inaptes à supporter les nouveaux usages du numérique.

Qu’il s’agisse de technologies optiques de nouvelle génération, de la 6G, de l’Open
RAN (réseaux d’accès radio ouverts), des constellations de satellites ou encore des
conséquences de la libération de nouvelles fréquences à échéance 2027-2031 et de
la disparition de la difusion hertzienne, les innovations et ruptures sont
nombreuses dans le domaine des réseaux et ont ouvert la porte à de nouveaux
arrivants, au premier rang desquels les grands acteurs du Net, mais également
des acteurs des centres de données (data centers) et de l’informatique en nuage
(cloud computing)

« Une tempête solaire susceptible de priver le monde de réseaux électriques et de communications pendant des jours, voire des mois » 

Télécharger “Une-tempete-solaire-susceptible-de-priver-le-monde-de-reseaux-electriques-et-de-communications-pen.pdf”

Une-tempete-solaire-susceptible-de-priver-le-monde-de-reseaux-electriques-et-de-communications-pen.pdf – Téléchargé 51 fois – 489,30 Ko