Nous ne paierons pas vos dettes
Publications

Rapport d'Impulsion Concorde, l'association des étudiants et jeunes actifs de la Fondation Concorde

Nous ne paierons pas vos dettes. Ce message, nous l'avons choisi non pas pour provoquer mais pour alerter. Ce n'est ni la lubie d'une jeunesse égoïste ni une menace. C'est un constat. Celui d'une situation qui nous empêche d'assumer le premier de nos devoirs, celui de la solidarité envers nos aînés.

Nos analyses et nos recherches ont confirmé que la dette n'était pas le fruit d'une volonté de construction de l'avenir. Accumulation de nos déficits, la dette financière n'a pas servi à investir ou à financer des dépenses d'avenir, mais à supporter un train de vie que les générations précédentes n'ont pas choisi d'assumer seules. Au lieu de s'adapter à la réalité, le choix a été fait de nous faire supporter le coût de cette sur-dépense.

Ce cri d'alarme, nous le lançons car nous savons qu'il est possible de réformer notre État. Nous sommes convaincus que les réformes sont réalisables. Parce que pour nous elles se doivent d'être globales, nous avons voulu, au lieu de lister des réformes potentielles, nous attacher à définir quatre grands principes de réforme. 

Ces principes sont le fruit de l'étude des exemples suédois et canadiens, deux pays qui, dans les années 90, confrontés aux mêmes menaces, ont su prendre les décisions qui s'imposaient. Nous espérons qu'avec ce rapport nous aurons réussi à vous fournir les clés fondamentales à la compréhension de ce qui sera un enjeu majeur pour notre génération, la dette de nos administrations publiques.