Pour une transition énergétique rationnelle basée sur le nucléaire
Publications

La transition énergétique est au coeur du débat public depuis la présentation du projet de loi de programmation en Conseil des Ministres le 18 juin 2014.

Bon élève au regard des émissions de gaz à effet de serre, la France doit poursuivre une stratégie claire concernant ses objectifs : réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en produisant une énergie compétitive soutenant le développement économique.

La supériorité indéniable du nucléaire en termes économiques et sanitaires doit permettre d'en faire la source de production la plus importante du mix énergétique national. C'est la seule énergie sans impact en termes d'émissions de C02 et de pollution atmosphérique, avec un coût compétitif permettant d'assurer un rythme de croissance économique suffisant pour faire face aux besoins d'une population mondiale en forte croissance.

La France est le pays occidental le plus engagé dans la transition énergétique. Elle possède des coûts de l'électricité les plus compétitifs d'Europe selon l'OCDE, ce en dépit des taxes affectées, grâce à un mix nucléaire/EnR. Nous ne devons pas dilapider cet acquis en engageant un tournant à l'allemande visant à renoncer à tout ou partie de son électricité nucléaire. Une telle politique augmenterait paradoxalement nos émissions de C02, dégraderait la compétitivité de nos entreprises et le niveau de vie des Français. Au contraire, elle doit entretenir et développer cet héritage.

La Fondation Concorde souhaite montrer la voie d'une transition énergétique propre et prospère, soucieuse de soutenir autant le développement économique que la santé des citoyens.

 

Découvrez ici la synthèse