Comment faire de la France un leader des ICOs grâce à la technologie blockchain ?
Entreprises

Encore marquée par son retard dans le développement d’internet au début des années 2000, la France a développé une tendance à s’emparer rapidement des innovations technologiques pour y apporter les bonnes réponses juridiques.

Aussi, dès 2014, la France a permis le développement légal du crowdfunding. Il en va de même pour la technologie Blockchain qui a été sommairement définie dès 2017.1

Aujourd’hui, il convient de mettre en lumière les nombreuses opportunités positives que la technologie Blockchain et les Initial Coin Offerings2 peuvent apporter. Quatre avantages majeurs se dégagent : les blockchains permettent tout d’abord une massification des afflux financiers au niveau mondial et une meilleure traçabilité et sécurisation des flux. Elles permettent également de réduire le nombre d’intermédiaires. Les levées de fonds réalisées via ICO permettent enfin une meilleure protection du capital social des entreprises, en évitant une dilution souvent néfaste pour les entrepreneurs.

Ces nouveaux mécanismes offrent des champs infinis de possibles qui, s’ils sont utilisés à bon escient, peuvent transformer durablement le financement de l’économie. Cette étude conjointe vise à répondre concrètement à cet objectif : faire de la France un leader de la blockchain et des ICOs.

En collaboration avec IDS

Lire et télécharger le rapport et la synthèse du rapport ci-dessous

NOTE DERNIERE VERSION
Télécharger la synthèse Télécharger le rapport