Les Français et l’économie : résultats de notre sondage IFOP – Fiducial
Publications

A l'occasion de notre cocktail de rentrée, nous présentons en partenariat avec l'IFOP et Fiducial les résultats d'un sondage visant à évaluer "la connaissance des Français en matière d'économie". 

Premier enseignement, seuls 47% des sondés jugent être à l'aise avec les questions économiques, dont seulement 7% se sentent "très à l'aise". Un résultat qui n'entrave pas leur intérêt pour les questions économiques, 66% des sondés se déclarant très intéressés par ces questions. 

 

Second enseignement, d'un point de vu macroéconomique, seuls 37% des sondés connaissent la valeur réelle du PIB Français. Ce résultat tombe à 35% de bonnes réponses en ce qui concerne le niveau de dette à savoir environ 2000 milliards €. 

Pour ce qui est du déficit public, 80% des sondés, à savoir une grande majorité, juge qu'l trouve ses racines dans une mauvaise gestion des dépenses publiques par l'Etat, alors que seulement 6% jugent que 3% de déficit relève d'une situation naturelle. Les Français ont donc conscience qu'un déficit public est une situation anormale. 

 

En ce qui concerne la situation du commerce extérieur, 62% des sondés restent lucides en indiquant qu'ils la jugent mauvaise, mais seuls 10% des sondés ont conscience que celle-ci est très mauvaise. A contrario, 37% estiment qu'elle est assez bonne, alors que nous sommes en déficit commercial depuis 2004.

 

Toujours en ce qui concerne le commerce extérieur, 50% des sondés identifient l'Allemagne comme notre premier partenaire commercial, et 27% préfèrent ne pas se prononcer. 

 

 

Troisième enseignement, en ce qui concerne le marché du travail, 70% des sondés connaissent avec précision la définition d'une baisse du taux de chômage. 

En ce qui concerne le SMIC, seuls 27% des sondés connaissent le montant réel pour un employeur. Pour ce qui est des définitions des PME, TPE et start-up, les Français ont une bonne connaissance des accronymes et des seuils d'employés correspondant. A ce propos, ils sont d'ailleurs 87% à faire confiance aux PME pour relancer l'économie, contre seulement 32% pour les syndicats et le gouvernement. Les Français ont donc conscience du rôle prépondérant du tissu entrepreneurial Français pour relancer notre économie. 

En conclusion, seuls 6% des sondés ont répondu juste à minimum 7 des 9 questions qui leur ont été posé, et 25% a eu moins de 2 bonnes réponses au questionnaire en question. 

 


Méthode : Sondage réalisé par l'IFOP entre le 6 et le 10 octobre auprès de 1003 Français âgés de plus de 18 ans.