Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi permettra-t-il la relance de l’industrie française ? De la contradiction de la loi de finances 2013 à l’objectif manqué de la réindustrialisation.
Compétitivité et emploi

De la contradiction de la loi de finances 2013 à l'objectif manqué de la réindustrialisation.

Avec le Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE), le Gouvernement acte un changement de cap en direction de l'offre et débloque 20 milliards d'euros en faveur des entreprises. Cela est-il bien suffisant quand les prélèvements obligatoires des entreprises sont encore 6 points supérieurs à ceux de l'Allemagne ?
A quoi bon diminuer les prélèvements par le CICE si la loi de finances pour 2013 les augmentent par ailleurs du même montant ?
Comment enfin relancer l'industrie française en ne favorisant pas uniquement le "bas de gamme" ?