L’observance des traitements : Un défi aux politiques de santé
Publications

Un défi aux politiques de santé

Trop facilement négligé, le problème de la non-observance des traitements médicaux est un enjeu central des questions de santé de publique et de financement de la sécurité sociale. La Fondation Concorde propose d'en prendre toute la mesure dans un rapport au terme duquel elle détaille six propositions à même de permettre la compréhension et la gestion de la non-observance.

Le pourcentage de patients qui observent scrupuleusement leurs prescriptions médicales est beaucoup plus bas que ce que l'on imagine communément. En France, la non-observance – c'est-à-dire le non-respect d'un traitement – concerne près de la moitié des patients atteints de maladie chronique. Les coûts de la non-observance sont multiples : un coût humain mais aussi financier résultant des traitements supplémentaires qui auraient été évités si le traitement initial avait été suivi. La Fondation Concorde propose dans son nouveau rapport de prendre en compte la non-observance comme un problème de premier plan et d'y apporter une réponse adéquate en termes de politique publique.

 


Synthèse